ratissage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De ratisser, avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ratissage ratissages
\ʁɑ.ti.saʒ\

ratissage \ʁɑ.ti.saʒ\ masculin

  1. Action de ratisser : utilisation d'un râteau.
    • Le ratissage d’une allée.
  2. (Sens figuré) (Police) Quadrillage d'une zone à la recherche de quelque chose.
    • Fille et femme protestèrent de leur innocence. Gwen proposa une opération ratissage dans le bureau, sachant combien son père avait la main égareuse ces temps derniers. — (Catherine Hervé-Bazin, La fille indigne, éditions Denoël, 1997, page 207)
    • Informés de la situation, l’agent Stéphane Fortin et le sergent Jean-Michel Juteau de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent se rendent à cet endroit pour commencer un ratissage. — (Mathieu Ste-Marie, Montérégie: honorés pour avoir sauvé une femme de la noyade, Le Journal de Montréal, 24 mai 2021)
  3. (Rugby) Action consistant, lors d’une mêlée ouverte, à se disputer le ballon avec les pieds.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \ʁɑ.ti.saʒ\ : ce mot ne comporte pas d’accent circonflexe, contrairement à râteau, mais se prononce comme s’il en avait un.
  • France (Lyon) : écouter « ratissage [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]