reptation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1810) Du latin reptatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
reptation reptations
\ʁɛp.ta.sjɔ̃\

reptation \ʁɛp.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) Action de ramper.
    • Sur terre, en effet, ces animaux sont lourds, peu mobiles, gauches. Ils ne marchent que par petits sauts, ou en produisant avec leur échine un certain mouvement de reptation. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • […] je fis environ cent mètres à plat ventre, […] pour arriver à une charrue dont la silhouette m’avait fait grand’peur. Une autre fois, nouvel exercice de reptation pour me trouver finalement en face d’une tombe militaire dont la croix blanche faisait tache à travers les ténèbres. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, pp. 175–176)
    • Car si cette fonction est en réalité le résultat d’une faculté peu commune de reptation devant le Don, elle représente, aux yeux aveugles de Grand Chef Sioux, leur extraordinaire dévouement —dévotion même— au service public. — (Zoé Shepard, Absolument dé-bor-dée !, Albin Michel, 2010, p. 99)
  2. (Figuré) Faire des mouvements similaires à celui qui rampe, par exemple pour enlever un vêtement serré.
    • Sans pudeur, l'amazone dégrafe sa culotte de cheval, exécute des reptations salaces pour l'ôter, puis déboutonne sa chemise. — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, II, 1)

Prononciation[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]