gravité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : gravite

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin gravitas.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gravité gravités
/ɡʁɑ.vi.te/

gravité /ɡʁɑ.vi.te/ féminin

  1. (Physique) Champ de force gravitationnel d’un corps massif ; pesanteur.
    • La gravité est faible sur la Lune. - Sans gravité, il n'y a pas de chute.
  2. Qualité d’une personne ou d’une chose grave ; l’air, le ton grave et sérieux.
    • … en outre, la gravité de son maintien et de son langage, et aussi bien le ton sonore qu’il affectait en parlant de l’autorité de l’Église et du clergé, engageait chacun à le tenir presque en odeur de sainteté. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Lorsque tout le monde fut assis, il y eut un moment de silence, pendant lequel la gravité du président parut se communiquer à l'assemblée. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • La physionomie de la Renaude prit une expression de gravité et de tristesse profonde. (Octave Mirbeau, La Bonne, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
  3. Grande importance ; lourde conséquence.
    • Cette gravité de l’œuvre poursuivie par le prolétariat ne saurait convenir à la clientèle jouisseuse de nos politiciens. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.223)
    • Je ne me pardonne pas d’être né. C’est comme si, en m’insinuant dans ce monde, j’avais […] commis une faute d’une gravité sans nom. (Émile Michel Cioran, De l’inconvénient d’être né, 1973)
    • On connait plus de 300 arbovirus, et on en isole toujours de nouveaux. […]. Parmi les infections qu'ils provoquent, il faut citer à cause de leur grande incidence et de leur gravité la fièvre jaune, les méningo-encéphalites américaines, l’encéphalite japonaise B. (Bernard Toma & Georges Fabiani, Les zoonoses, Que sais-je ?, PUF, 1983, p.17)
  4. (Musique) Caractère d'un son quelconque par rapport aux sons plus élevés, dans l’échelle générale.
    • Un son a plus ou moins de gravité selon que la corde qui le rend a plus ou moins de grosseur, plus ou moins de longueur.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe graviter
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
gravité

gravité /ɡʁa.vi.te/

  1. Participe passé masculin singulier de graviter.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]