pesanteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de pesant, avec le suffixe -eur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pesanteur pesanteurs
\pə.zɑ̃.tœʁ\

pesanteur \pə.zɑ̃.tœʁ\ féminin

  1. (Physique) Principe d’attraction d’un corps par l’astre sur lequel il est posé.
  2. Qualité de ce qui a du poids.
    • Grégoire affirme que le Créateur de l'univers a créé le monde sensible comme situé entre deux termes extrêmes contraires l'un à l'autre, je veux dire entre la pesanteur et l’impondérabilité, qui s'opposent absolument l'un à l'autre. — (Jean Scot Érigène, De la division de la nature, page 119, Presses universitaires de France, 1995)
    • Le baromètre fait connaître la pesanteur de l’air.
    • L’accélération de la pesanteur.
  3. Caractère de ce qui a un grand poids.
    • Et partant lors qu'on tend le piege, faut sçauoir ou presumer la pesanteur de la beste, à laquelle on tend & auoir d'auantage obserué, si elle est grande ou petite pour jugër de sa pesanteur, laquelle ne peut marcher sur le piege que d'vn pied à la fois. Et partãt c'est la moitié presque de la pesanteur de la beste. — (Nouvelle Invention de Chasse pour prendre et oster les loups de la France, par Lovis Grvav, Paris : chez Pierre Chevalier, 1613, livre 2, p. 26)
    • Il fit lever ses trois filles et ses quatre fils, sans nous introduire dans sa maison, et ceux-ci nous apportèrent dans de vieux pots de terre, un peu de lait de chèvre, avec du pain de maïs d'une pesanteur spécifique effrayante. — (Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie pendant l'année 1841, 1843)
    • (Figuré) Il lui a fait sentir la pesanteur de son bras, Il lui a donné un coup violent.
  4. (Médecine) (Familier) Malaise qui fait sentir comme un poids dans quelque partie du corps.
    • Avoir une grande pesanteur de tête.
    • Une pesanteur d’estomac.
    • Il sent une grande pesanteur dans le bras.
    • Il sent de la pesanteur par tout le corps, par tous les membres.
  5. Lenteur, défaut d’activité et de célérité.
    • Cet homme, que j’ai vu si agile, est aujourd’hui d’une incroyable pesanteur.
    • La pesanteur de sa marche.
    • Ce cheval a trop de pesanteur pour être employé comme cheval de selle.
  6. (Figuré) Lenteur, défaut de pénétration, de vivacité, de légèreté, de grâce, en parlant de l’esprit.
    • Avoir une grande pesanteur d’esprit, de la pesanteur dans l’esprit.
    • La pesanteur de son esprit l’empêche de saisir promptement ce qu’on lui dit.

Synonymes[modifier le wikicode]

principe d’attraction en physique

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]