neige

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : neigé, Neige

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XIVe siècle) Déverbal de neiger, du latin populaire *nĭvīcare (cf. italien nevicare). A évincé l’ancien français noif, du latin nĭvem, accusatif de nĭx (« neige »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
neige neiges
\nɛʒ\
La neige tombe à gros flocons (1).
Paysage sous la neige en Bulgarie. (1)
Flocons de neige, photographiés par Wilson Bentley (1865-1931). (1)

neige \nɛʒ\ féminin

  1. (Météorologie) Forme de pluie cristalline se produisant lorsque la température descend en dessous de 0°C, les gouttes d’eau s’étant transformées en flocons blancs et légers.
    • La condensation des vapeurs ou nuages donne lieu à la pluie ou à la neige, suivant les températures. (Frère Ogérien, Histoire naturelle du Jura, tome 1 : Géologie, 1er fascicule, 1865, p. 112)
    • Toutes ces brumes ne tarderont pas à se résoudre en neige, et, pour peu que le vent se lève, nous pourrons bien être battus par quelque grosse tempête. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Par suite de la difficulté des communications, résultant de l’encombrement des gares et des neiges qui obstruaient les voies, le capitaine Marois ne put arriver à Lyon que le 27 […] (Général Antoine Chanzy, La Deuxième Armée de la Loire)
    • Voici venir ces veillées de famille, si délicieuses quand tout au dehors est neige, verglas et brouillards […] (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Et, dans sa curiosité […] de serviteur toujours prêt à mourir, comme ces soldats qui, seuls et abandonnés, criaient dans les neiges de la Russie : Vive l’Empereur ! (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Nous étions loin des igloos de neige, demeures primitives des Groenlandais. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • […] et des flocons de neige tremblotaient par instants dans le halo des réverbères au milieu des hachures de l’averse. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Seuls les enfants et les chiens semblent comprendre de quoi la neige est vraiment faite. La neige est faite d'eau transformée en congé scolaire, en parc d'amusement à l'échelle du village, c'est une abeille qui fond sur la langue, la disponibilité soudaine des deux parents à la fois. (Pascale Quiviger, Le cercle parfait, éditions L'Instant même, 2003, p. 30)
  2. (Par extension) Climat neigeux.
    • L’Empire romain, qui s’étendait des sables d’Arabie jusqu’aux neiges d’Écosse, fut constamment à la recherche de frontières défendables. (P. J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 163)
  3. (Par analogie) Cocaïne.
    • À l'avenir, je ne prendrai que de la neige de qualité supérieure. J'y veillerai. Je ne remettrai jamais les pieds chez ce dealer de Brentwood. Jamais. (Dominique Antonin, Un peu d'encre sur la neige : l'expérience de la cocaïne par les écrivains, Éd. du Lézard, 1997, p.194)
    • Sniffer de la neige dans une Lamborghini Countach ? Difficile de trouver mieux, tu ne crois pas ? (Don Winslow, Cool, Seuil, 2012, p.159)
  4. (Par analogie) (Familier) Bruit blanc sur un écran de télévision analogique.
  5. (Par analogie) (Botanique) (Antilles) Breynia nivosa [1].

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe neiger
Indicatif Présent
il neige
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent
qu’il neige
Imparfait

neige \nɛʒ\

  1. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de neiger.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de neiger.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

  • Les brebis s'en vont dans la neige
    Flocons de laine et ceux d'argent
    Des soldats passent et que n’ai-je
    Un cœur à moi ce cœur changeant
    Changeant et puis encor que sais-je.
    (Guillaume Apollinaire Marie, dans Alcools, 1913)

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]