sain et sauf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de sain et de sauf.

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin sain et sauf
\sɛ̃ e sof\

sains et saufs
\sɛ̃.z‿e sof\
Féminin saine et sauve
\sɛn e sov\
saines et sauves
\sɛn(ə)z‿e sov\

sain et sauf \sɛ̃ e sof\ masculin

  1. Qui est sorti indemne d’une situation périlleuse.
    • L’homme de 87 ans porté disparu il y a deux jours à Rawdon, dans Lanaudière, a été retrouvé sain et sauf. Il a été repéré dans la région de Berthierville. — (Deux jours plus tard : Retrouvé sain et sauf, dans TVA Nouvelles, 18 février 2010.)
    • Lorsque celui-ci avertissait la Banque d'Algérie que les otages avaient quitté l'Iran sains et saufs, la Banque d'Algérie donnait à la Banque d'Angleterre les instructions prévues aux différents accords, soit la remise de l'or et des titres à la à la Banque Markazi […]. — (« Règlement des différends entre les États-Unis et l'Iran : Les accords d'Alger du 19 janvier 1981 », dans le Journal du droit international, vol. 108, Libraire générale de droit et de jurisprudence, 1981, page 748)
    • J'apprends que les petites Sabine et Laetitia viennent d'être retrouvées “saines et sauves”. Ces mots me semblent mal choisis, car des adolescentes séquestrées pendant des semaines par des désaxés ne peuvent sortir saines et sauves de cette situation. — (Jean-Claude Hoferlin, Le Best Hof...erlin : 1995-2000, Liège : Éditions Dricot, p.106)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir ci-dessus.

Adjectif [modifier le wikicode]

sain et sauf \Prononciation ?\ masculin

  1. Sain et sauf.
    • Quant il l’ont sain et sauf trové — (Partonopeus de Blois, manuscrit 368 français de la BnF. Fol. 13r. a.)
    • [...] sein e salf trové — (idem, manuscrit de la Bibliothèque du Vatican. Fol. 21r. b.)