se tirer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Siècle à préciser) → voir tirer

Verbe [modifier]

se tirer \sə ti.ʁe\ pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. Endurer, se débrouiller.
    • Il s’est tiré de la crise.
  2. Se fusiller.
    • Par accident je me suis tiré une balle en chassant.
  3. (Familier) Ficher le camp, se barrer, se tailler, partir.
    • Du moment que personne ne demande qui a frappé, l’patron leur aura « filé le duce » et nous sommes cuits, brûlés, grillés, carbonisés. Autant s’tirer. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Quand ma mère m’entraîne vers la porte marquée « Hambourg », je jette tout de même un coup d’œil autour de moi, pour voir s’il y a un moyen de se tirer. Mais je suis trop flappie pour essayer. — (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978. Traduit de l’allemand par Léa Marcou. 1981. p. 312)

Synonymes[modifier]

→ voir partir (3)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]