semencier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de semence avec le suffixe -ier.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin semencier
\sə.mɑ̃.sje\
semenciers
\sə.mɑ̃.sje\
Féminin semencière
\sə.mɑ̃.sjɛʁ\
semencières
\sə.mɑ̃.sjɛʁ\

semencier \sə.mɑ̃.sje\ masculin

  1. Relatif à la production de semence, de graines destinées à la production de plante par l’agriculture.
    • Famoussa Doumbia indique avoir semé ses parcelles de maïs semencier en collaboration avec la société privée semencière Faso Kaba avec laquelle il a passé un contrat de vente. — (« Le ministre de l’Agriculture en zone OHVN : Focus sur un paysan modèle », L’Essor, 12 aout 2011)
    • Vilmorin [...] a également annoncé lundi soir l’acquisition des actifs blé de deux sociétés semencières américaines, [...]. — (« Recul du CA trimestriel de Vilmorin, acquisitions aux États-Unis », LePoint.fr, 3 mai 2010)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
semencier semenciers
\sə.mɑ̃.sje\

semencier \sə.mɑ̃.sje\ masculin

  1. Entreprise spécialisée dans la production de semences, de graines destinées à la production de plantes.
    • Le rachat de Brossard permet en effet au quatrième semencier mondial de compléter l’offre des pains Jacquet, racheté en 1995, devenu le deuxième boulanger industriel français avec 173 millions d’euros de chiffre d’affaire. — (« Les pains Jacquet en passe d’avaler Brossard », Figaro.fr, 5 avril 2011)
    • Les semenciers, les producteurs d’engrais et de pesticides jouaient par leur existence même, sur le plan agricole, un rôle destructeur et létal. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 108.)
  2. (Foresterie) Arbre désigné pour ensemencer, par ses fruits, une parcelle en régénération naturelle.
    • Aussi la régénération naturelle est-elle systématiquement à privilégier dès lors que l’essence est adaptée à la station et le nombre de semenciers suffisant. C’est le cas dans la très large majorité des chênaies continentales. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]