souverain pontife

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Composé de souverain et de pontife.

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    Singulier
    souverain pontife
    \suv.(ə.)ʁɛ̃ pɔ̃.tif\

    souverain pontife \suv.(ə.)ʁɛ̃ pɔ̃.tif\ masculin singulier

    1. Prélat religieux du plus haut grade.
      • Cet immense territoire est peuplé de tribus indépendantes dont quelques-unes, il est vrai, concèdent au Sultan la qualité d'imam, de souverain pontife, et lui envoient des cadeaux à l'occasion des fêtes musulmanes, mais dont la majeure partie refuse de le considérer comme son chef spirituel et dont aucune n'admet sa souveraineté temporelle. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc: étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p.10)
    2. (Spécialement) (Antiquité romaine) Titre que se donnaient les empereurs romains à partir d'Auguste (c. 27 av. J.-C.), pour se désigner comme autorité suprême en matière de rites et de religion.
      • Il était impie, quoique souverain pontife. De sa fonction il ne considéra que le côté politique. Les pontifes étaient à la fois prêtres et ingénieurs, d'où leur nom (pontes et facere, faire des ponts). — (Ernest Bosc, L. Bonnemère, Histoire des Gaulois sous Vercingétorix, Librairie de Firmin-Didot, Paris, 1882)
    3. (Spécialement) (Christianisme) Nom que donnent respectueusement les catholiques à leur pape.
      • « L’industrie des loisirs est très florissante et la publicité dessine le monde idéal comme un grand parc d’attractions », a expliqué le souverain pontife. — (R. G.-V. avec AFP, Vatican : Le pape dénonce une société du divertissement sur 20minutes.fr. Mis en ligne le 5 septembre 2018)

    Traductions[modifier le wikicode]