spectral

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de spectre avec le suffixe -al.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin spectral
\spɛk.tʁal\
spectraux
\spɛk.tʁo\
Féminin spectrale
\spɛk.tʁal\
spectrales
\spɛk.tʁal\

spectral \spɛk.tʁal\ masculin

  1. Qui a l’apparence d’un fantôme.
    • Et cette spectrale apparition rivait sur lui des yeux étranges, hagards, sans expression humaine ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Cette ville [Kyoto] — une des dix au monde où il vaut la peine d’avoir vécu — a pour moi, malgré sa douceur, quelque chose de maléfique. Austère, élégante mais spectrale. — (Nicolas Bouvier, Le vide et le plein (Carnets du Japon, 1964-1970), Folio, page 18)
  2. (Physique) Relatif au spectre formé par les rayons lumineux qui traversent le prisme.
    • Vu la différence souvent considérable dans la couleur et la distribution spectrale d’énergie des rayonnements à comparer, toutes les difficultés théoriques et pratiques de la photométrie hétérochrome peuvent se présenter. — (M. J. Urbaneck, Résumé des travaux effectués dans les laboratoires des différents pays depuis 1931, dans Commission Internationale de l’Éclairage, 1935, p.205)
  3. (En particulier) Qualifie l’analyse qu’on fait d’une substance en examinant les raies qu’elle donne dans le spectre.
    • La veine porte, ses branches afférentes et ses branches de division intra-hépatiques ont un flux hépatopète et une analyse spectrale similaire. — (Marie-Christine Plainfossé, L'écho-doppler couleur en pratique viscérale et périphérique, p.170, Masson, 1997)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]