spoor

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’afrikaans, lui-même lié au vieil anglais spor (« trace »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
spoor
\spʊɹ\
spoors
\spʊɹz\

spoor \spʊɹ\

  1. Empreinte, impression, trace.

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to spoor
\spʊɹ\
Présent simple,
3e pers. sing.
spoors
\spʊɹz\
Prétérit spoored
\spʊɹd\
Participe passé spoored
\spʊɹd\
Participe présent spooring
\spʊɹ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

spoor \spʊɹ\ transitif

  1. Suivre un animal à la trace.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Lié au vieil anglais spor (« trace »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom spoor sporen
Diminutif spoortje spoortjes

spoor \spo:ɾ\ neutre

  1. Vestige.
    • sporen van een oude beschaving
      traces / vestiges d’une civilisation ancienne
  2. Trace, sillage.
    • sporen achterlaten
      laisser des traces
    • sporen vertonen van iets
      porter les traces de quelque chose
    • (Figuré) iemands spoor volgen
      suivre les traces de quelqu’un.
  3. (Chemin de fer) Voie ferrée.
    • (Figuré) op een dood spoor zitten
      être dans une impasse
  4. (Audiovisuel) Piste.
    • een recorder met vier sporen
      un enregistreur à quatre pistes

Dérivés[modifier le wikicode]

  • Lien avec code de langue inconnu ! (ligne de chemin de fer)
  • ontsporen

Nom commun 2[modifier le wikicode]

spoor \Prononciation ?\ féminin/masculin

  1. Éperon.
    • de Guldensporenslag
      la Bataille des éperons d’or
    • (Figuré) zijn sporen verdienen
      gagner ses galons

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « spoor [spo:ɾ] »

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]