tartufe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Tartufe

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1609)[1] Littré[2] explique : « Molière, qui écrit Tartuffe, a emprunté ce mot à l’italien tartufo (« truffe, hypocrite ») [qui] se trouve dans le Malmantile de Lippi avec le sens d'homme à esprit méchant ; le Malmantile circulait manuscrit en France avant le Tartuffe [de Molière] » ; voir truffa (« escroquerie »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tartufe tartufes
\taʁ.tyf\

tartufe \taʁ.tyf\

  1. (Familier) Hypocrite.
    • Ceci qui était vraiment impopulaire et nous couvrait tous de ridicule, c’était, non pas l’exécution des décrets ; mais la façon molle indécise, craintive et… tartufe, disons le mot, dont ils étaient exécutés. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tartufe tartufes
\taʁ.tyf\

tartufe \taʁ.tyf\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Faux dévot.
  2. (Familier) Hypocrite.
    • Un tartufe qui ne sait rien de la chanson, bien qu'elle l'ait enrichi à foison. — (www.liberation.fr)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]