timar

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du turc tımar (« soin, soin médical, soin des animaux, étrillage des chevaux, etc. »)

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
timar timars
\ti.maʁ\

timar \ti.maʁ\ masculin

  1. Fief militaire de lʼEmpire ottoman accordé par un grand seigneur à un vassal, à charge de ce dernier dʼentretenir les cavaliers et de fournir le service militaire.
    • Ce que les Turcs appellent timar est une sorte de bénéfice militaire en fonds de terre, que l'on peut assimiler aux commanderies de Malte et de l'ordre teutonique. — (De Sacy, Instit. Mém. hist. et litt. anc.)
    • Le sipnhi est chargé dʼéduquer et dʼentretenir des djebedji (soldats) en fonction du montant des revenus de son timar. — (Seyfettin Gürsel, LʼEmpire ottoman face au capitalisme, 1987)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Ido[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

timar (conjugaison)

  1. Craindre.
  2. Avoir peur de.
  3. Appréhender.
  4. Redouter.

Prononciation[modifier]