tisanier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. De tisane.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin tisanier
\ti.za.nje\
tisaniers
\ti.za.nje\
Féminin tisanière
\ti.za.njɛʁ\
tisanières
\ti.za.njɛʁ\

tisanier \ti.za.nje\

  1. Qui concerne la tisane.
    • Affaiblis par les brûlures de l’été, ils s’effeuillent lentement à l’approche de l’automne, palissent [sic : pâlissent] sous les premiers frimas. Le frêne aux épaules larges ; le tilleul tisanier aux ailes de libellule, le noisetier, lourd de coques rondes, baissent leurs paupières. — (Henri Souchon, Une félicité languissante et autres fables, 2012)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tisanier tisaniers
\ti.za.nje\

tisanier \ti.za.nje\ masculin (pour une femme on dit : tisanière)

  1. Infirmier d’hôpital, chargé de distribuer la tisane aux malades [1].
    • 13. Le service de la pharmacie se fera dans les hôpitaux de premier rang par un pharmacien de deuxième classe, et par un pharmacien de troisième classe pour chaque nombre de 150 blessés ou malades. Il y aura aussi dans chacun des hôpitaux de premier rang un tisanier et un aide-tisanier.
      14. Le service de la pharmacie des hôpitaux de deuxième rang se fera dans chacun d’eux par un pharmacien de troisième classe et par un tisanier.
      — (Joseph Briand, ‎J. X. Brosson, Manuel complet de médecine légale, tome deuxième, Société encyclographique des sciences médicales, Bruxelles, 1837)
    • Plus tard les soldats qui rencontrèrent le brave tisanier au camp de Saint-Maur, où il était devenu un personnage très-populaire, lui firent une ovation. — (Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, 1866)
  2. Marchand qui prépare et vend des tisanes.
    • Pas difficile de trouver le tisanier Charles Demau, présent depuis 16 ans : il est situé face au musée des Arts décoratifs. — (Florian Rodriguez, ‎Aude Richard, ‎Christophe Le Roy, Petit Futé Bordeaux, 2008)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tisanier tisaniers
\ti.za.nje\

tisanier \ti.za.nje\ masculin

  1. Récipient à tisane.
    • Quant à la tiſane commune, elle ſe prendra en dehors à un tiſanier toujours plein. Ce tiſanier, dont je trouve un exemple à l’Hôpital de la Charité à Paris, eſt formé de deux cuvettes de plomb ; on les placera dans l’intérieur du dépôt des remèdes compoſés ; au-deſſus de ce tiſanier ſera un robinet à l’eau froide commun à ces deux cuvettes ; elles auront chacune leur robinet de fond pour les rincer, & en-dehors, dans le paſſage conduiſant à l’infirmerie, on trouvera deux robinets, un venant de ces cuvettes ; ils offriront de la tiſane au beſoin. — (Jacques Tenon, Mémoires sur les hôpitaux de Paris, Méquignon l’aîné père, Libraire de la Faculté de Médecine, Paris, 1816)

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Alfred Delvau, ‎Gustave Fustier, Dictionnaire de la langue verte, 1883

Anagrammes[modifier le wikicode]