trépas

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : trepas

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Déverbal de *trépasser (passer au-delà ou par-delà) du latin vulgaire *passare (traverser), dérivé du latin passus (pas)

Nom commun [modifier]

Invariable
trépas
\tʁe.pɑ\
ou \tʁe.pa\

trépas \tʁe.pɑ\ ou \tʁe.pa\ masculin

  1. (Soutenu) Décès, mort, passage de la vie à la mort.
    • Alors les hommes mirent autant d’ardeur à chercher le trépas qu’ils en avaient mis jadis à le fuir. — (Charles Deulin, Le Poirier de Misère)
    • À Neufchâtel, on annonce le trépas par quinze coups de cloche pour un homme, douze pour une femme, et six pour un garçon et une fille. — (Dieudonné Dergny, Les Cloches du Pays de Bray, 2e partie, Derache & Rouen, Le Brument, Paris, 1865, p. 8)
  2. (Désuet) (Rare) (régionalisme) Sur la Loire, droit de passage qui était payé en passant d’une province à l’autre.
    • Elle possédait le trépas sur la Loire à Saumur, espèce de droit de navigation, dont le produit devait être considérable à en juger par le traitement accordé au receveur. — (François-Yves Besnard, Un prêtre en révolution, souvenirs d’un nonagénaire, texte préparé et annoté par Martine Taroni, Presses Universitaires de Rennes, 2011, page 153)

Dérivés[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe tréper
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
tu trépas
Futur simple

trépas \tʁe.pa\

  1. Deuxième personne du singulier du passé simple de tréper.

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]