tram-train

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de tramway et de train.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tram-train trams-trains
\tʁam.tʁɛ̃\
Une rame de tram-train.

tram-train \tʁam.tʁɛ̃\ masculin

  1. Véhicule de transport en commun dérivé d’un tramway et pouvant circuler sur les voies de chemin de fer.
    • Le tram-train, et non le train-tram, est avant tout un véhicule de conception tramway qui est renforcé à ses extrémités frontales pour protéger le conducteur en cas de collision avec un véhicule routier agricole à un passage à niveau non gardé. — (Georges Muller, Traction électrique ferroviaire Le tram-train, éditions technique de l’ingénieur, 2008)
    • À condition de choisir pour ce tramway l’écartement standard des CFF (1435 mm), il serait possible, à terme, de faire circuler des trams-trains depuis l’ouest du canton (Yverdon, Vallorbe, Orbe, Allaman) jusqu’à Renens … — (Daniel Mange, Plan Rail 2050: Plaidoyer pour la vitesse, éditeur P.P.U.R., 2010)
    • Annoncés depuis plusieurs années, les fameux tram-trains relieront Lyon à Sain-Bel à partir du 24 septembre 2012. — (site : Lyon-economie.fr)
  2. (Par extension) Mode de transport en commun utilisant ce véhicule.
    • Le Parkn’Ride est la solution la plus classique : elle consiste à offrir à proximité de la station des aires de stationnement gratuit (ou à prix modique, éventuellement inclus dans un abonnement) pour les clients du train ou du tram-train. — (J.-L. Klein, F. Lasserre, Le monde dans tous ses États, éditeur PUQ, 2011)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • train-tram
  • Aide sur le thésaurus tram-train figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : véhicule.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]