véhicule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : véhiculé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Du latin vehiculum (« moyen de transport, véhicule, voiture, chariot »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
véhicule véhicules
/ve.i.kyl/

véhicule /ve.i.kyl/ masculin

  1. Engin mobile servant au transport des personnes et des marchandises.
    • La plupart du temps, les véhicules que vous rencontrez sur les routes sont des camions ou des fardiers chargés d'énormes muids. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Si la topographie l'exige, le préfet peut imposer sur certaines voies l'obligation de munir tout véhicule d'un frein ou d'un dispositif d’enrayage. (Article 17, Code de la route, France, 30 octobre 1935)
  2. Transmetteur, vecteur.
    • La grande littérature (Voltaire) a servi de véhicule à la philosophie. (Lamartine)
    • A cela près, nous avons été constamment le véhicule par lequel les contes orientaux, transformés par nous en fabliaux, ont été disséminés dans le reste de l'Europe. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • Ses soupçons se portèrent sur l’eau, véhicule naturel des germes contagieux. (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • …l'âme est donc le véhicule de l’esprit et la personnalité est le véhicule de l'âme et la vie les contient tous les trois.
      (Forum: [emploi à confirmer par une référence sérieuse])
  3. (Médecine) Substance servant à introduire un médicament dans l’organisme.
  4. (Figuré) Instrument, moyen. Ce qui prépare une action, ce qui facilite la réalisation d'une entreprise.
    • Encore que le bon exemple des Pasteurs soit un excellent véhicule pour insinuer l'Évangile, Dieu n'a pas voulu attacher la marque précise de la vraie foi à la sainteté de leurs mœurs, puisqu'on ne la peut connaître: que tel qui paraît saint n'est qu'un hypocrite; et au contraire il l'a attachée à la profession de la doctrine qui est publique, certaine, et ne trompe pas.
      (Bossuet, Seconde Instruction pastorale sur les promesses de Jésus-Christ à son église, éd. 1733)
    • Enfin il avait tous ces petits talents qui étaient de si grands véhicules de fortune dans un temps où les femmes ont eu plus d'influence qu'on ne le croit sur les affaires. (Balzac, Illusions perdues, 1837)
  5. (Bouddhisme) Chemin du salut dans le bouddhisme.
    • Le Grand Véhicule; le Petit Véhicule.
  6. (Finance) Montage financier ou structure juridique permettant la réalisation d’un projet Référence nécessaire.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe véhiculer
Indicatif Présent je véhicule
il/elle/on véhicule
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je véhicule
qu’il/elle/on véhicule
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
véhicule

véhicule /ve.i.kyl/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de véhiculer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de véhiculer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de véhiculer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de véhiculer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de véhiculer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]