transplanter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin transplantare → voir trans- et planter.

Verbe[modifier]

transplanter \tʁɑ̃s.plɑ̃.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Agriculture) Ôter une plante, un arbre de l’endroit où il est et le replanter dans un autre.
    • Transplanter des arbres, des œillets, un rosier.
    • Transplanter des laitues, de la chicorée.
    • Par complaisance, il feint d’en débarrasser mon jardin ; je les retrouve un peu plus tard, dans quelque coin transplantées, robustes autant que la variété rare est fragile. (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 301)
  2. (Médecine) Prélever un organe d’un individu donneur, pour le greffer sur un autre.
    • Autrefois, Cristiani transplanta chez une petite fille, dont la glande thyroïde fonctionnait mal, des fragments de la thyroïde de sa mère. L'enfant guérit. (Carrel, L'Homme, 1935)
  3. (Figuré) Faire passer, transporter des personnes ou certaines choses d’un milieu dans un autre, pour les y établir.
    • Brusquement transplantée dans un cercle très différent de son entourage provincial, elle ne s’y adapta pas sans effort. (Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958)
    • L'explorateur Ejnar Mikkelsen, à la tête du mouvement, proposa de transplanter des esquimaux d'Angmagsalik au Scoresby Sund. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]