transplanter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin transplantare → voir trans- et planter.

Verbe [modifier]

transplanter \tʁɑ̃s.plɑ̃.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Agriculture) Ôter une plante, un arbre de l’endroit où il est et le replanter dans un autre.
    • Transplanter des arbres, des œillets, un rosier.
    • Transplanter des laitues, de la chicorée.
    • Par complaisance, il feint d’en débarrasser mon jardin ; je les retrouve un peu plus tard, dans quelque coin transplantées, robustes autant que la variété rare est fragile. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 301)
  2. (Médecine) Prélever un organe d’un individu donneur, pour le greffer sur un autre.
    • Autrefois, Cristiani transplanta chez une petite fille, dont la glande thyroïde fonctionnait mal, des fragments de la thyroïde de sa mère. L'enfant guérit. — (Carrel, L'Homme, 1935)
  3. (Figuré) Faire passer, transporter des personnes ou certaines choses d’un milieu dans un autre, pour les y établir.
    • Brusquement transplantée dans un cercle très différent de son entourage provincial, elle ne s’y adapta pas sans effort. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958)
    • L'explorateur Ejnar Mikkelsen, à la tête du mouvement, proposa de transplanter des esquimaux d'Angmagsalik au Scoresby Sund. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]