donneur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Construit sur donner avec le suffixe -eur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
donneur donneurs
\dɔ.nœʁ\

donneur \dɔ.nœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : donneuse)

  1. Celui qui donne.
    • Deux nouvelles gifles lui ont fait ravaler le reste. Ça sentait le roussi. […].
      Luca est parti en claudiquant. Aucune émotion sur le visage du donneur de baffes.
      — (Vénus Khoury-Ghata, Ce qui reste des hommes, Éditions Actes Sud, 2021)
    • Rancière s’en prendra en 1984 à la Leçon sur la leçon, titre de la « leçon inaugurale » de Pierre Bourdieu au Collège de France, en décortiquant de façon très caustique les paradoxes de la position de « donneur de leçon » du sociologue (ES 28). — (Charles Ramond, Jacques Rancière : L’égalité des intelligences, Éditions Belin/Humensis, 2019, chapitre 1)
    • Ainsi, les individus qui répondent aux sondages par Internet sont une poignée (quelques milliers tout de même) de petits malins, sans autre qualité que de tenir pile-poil dans les cases des quotas, qui ont trouvé dans la représentation autoproclamée de leurs semblables un moyen de se faire des sous et sont devenus des donneurs d’avis professionnels. — (Sondages sur Internet : donneur d’avis, un métier d’avenir ?, par docteur_panel, publié le 24 janvier 2017, sur le site de L'Obs avec Rue89 (www.nouvelobs.com/rue89))
  2. (En particulier) (Médecine, Chirurgie) Personne qui donne son sang en vue de transfusion ou un organe en vue de transplantation sur un receveur.
    • Une greffe rénale à donneur∙euse vivant∙e nécessite deux interventions (donneur et receveur) se déroulant en parallèle le même jour. — (Centre de transplantation d’organes (Lausanne), L'opération, chuv.ch/fr, 2 septembre 2019)
    • Il est possible de donner son sang de ses 18 ans à ses 70 ans révolus. Il faut peser plus de 50 kg. Un entretien médical sera nécessaire pour être sûr que le don ne présente aucun risque, ni pour le donneur ni pour le receveur. — (Emma Gomez, Alençon. Don du sang jeudi 24 novembre : des stocks toujours trop faibles, actu.fr, 23 novembre 2022)
  3. Personne qui pratique la délation.
    • Ce Lévy a plus d’honnêteté que les aryens habituels, laquais et donneurs par destination. — (Louis-Ferdinand Céline, Lettres à Pierre Monnier (1948-1952), Gallimard, page 12, 17 novembre 1948)
    • Maintenant, c’est là que je suis, dans une pièce noire, enfermée avec Albert et Lucien, les deux de Montluc, et ce donneur de juifs et de résistants. — (Marguerite Duras, La Douleur, P.O.L., page 144)
    • Le « donneur » était pour lui, le rebut de l’espèce humaine, la trahison, la pire des abjections. — (Exbrayat, Les Menteuses, Librairie des Champs-Élysées, 1970, chapitre IV)
  4. (Jeux) Celui ou celle qui distribue les cartes ou les jetons.
    • Le donneur distribue 7 cartes à chaque joueur et retourne la première carte de la pioche, qui constitue l’entame. — (Yann Caudal, Le grand guide des jeux de cartes, Éditions Eyrolles, 2011, page 71)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir cafteur (2)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • donneur sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]