troveni

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1944)[1] Composé de tro (« tour ») et de minicʼhi (« asile, refuge monacal »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté troveni trovenioù
Adoucissante droveni drovenioù
Spirante zroveni zrovenioù

troveni \troˈvẽːni\ féminin

  1. Troménie.
    • Donasian Lorañs gant e studioù en deus diskouezet penaos e oa an droiad hir a reer da geñver an Droveni ur seurt baleadenn hervez kalander ar Gelted ha mareoù ar bloaz, ma talcʼher kont eus ar stasionoù gouestlet d’ar sent abaoe kantvedoù ha kantvedoù. — (Job an Irien, Troioù, in Al Liamm, niv. 389, 23 Du 2012, p. 9)
      Donatien Laurent a montré par ses études que le long circuit que l’on fait à l’occasion de la Troménie est une sorte de marche selon le calandrier des Celtes et les époques de l’année, où l’on tient compte des stations consacrées aux saints depuis des siècles et des siècles.
    • Un dra heverk gant an trovenioù-se eo e vezont graet, n’eo ket da vare gouel ar sant enoret er barrez, met d’ur mare resis a vez bep bloaz, hervez ar parrezioù, etre Yaou Bask hag ar Pantekost ; n’eus nemet hini Lokorn a vez graet e miz Gouere. — (article Troveni sur la Wikipédia en breton)
      Ce qui est remarquable avec ces troménies, c’est qu’elles se tiennent, non pas à la date de la fête du saint honoré dans la paroisse, mais à une date précise qui se situe tous les ans, selon les paroisses, entre le jeudi de l’Ascension et la Pentecôte ; il n’y a que celle de Locronan qui se tient en juillet.

Voir aussi[modifier le wikicode]

troveni sur l’encyclopédie Wikipédia (en breton) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Martial Ménard, troveni, DEVRI Le dictionnaire diachronique du breton, consulté le 9 août 2019