tu quoque mi fili

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au latin tu quoque mi fili.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

tu quoque mi fili \Prononciation ?\

  1. (Latinisme) Expression employée pour accuser quelqu’un de trahison.

Traductions[modifier le wikicode]

Note : Ces traductions sont les correspondances de l’expression dans certaines langues. Dans ces langues il faut vérifier si l’expression correspondante a le même sens et le même emploi que tu quoque mi fili en français.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot attribué, sous cette forme, à Jules César au moment de sa mort, vraisemblablement par l’abbé Lhomond en 1779. Suétone (Vie de César, LXXXII, 3) rapporte la phrase en grec : « Atque ita tribus et uiginti plagis confossus est uno modo ad primum ictum gemitu sine uoce edito, etsi tradiderunt quidam Marco Bruto irruenti dixisse : καὶ σὺ τέκνον. » (« Il fut ainsi percé de vingt-trois coups : au premier seulement, il poussa un gémissement, sans dire une parole. Toutefois, quelques écrivains rapportent que, voyant s'avancer contre lui Marcus Brutus, il dit en grec : “Toi aussi, mon fils!” »).
Composé de tu (« toi »), quoque (« aussi »), mi (« mon ») et fili (« fils (vocatif singulier de filius) »), littéralement « toi aussi, mon fils ».

Locution-phrase [modifier le wikicode]

tu quoque mi fili \tu: ˈkʷokʷe mi: ˈfi:li\

  1. Tu quoque mi fili.