vermoulu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de ver et moulu, littéralement « moulu par les vers ».

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin vermoulu
\vɛʁ.mu.ly\

vermoulus
\vɛʁ.mu.ly\
Féminin vermoulue
\vɛʁ.mu.ly\
vermoulues
\vɛʁ.mu.ly\

vermoulu \vɛʁ.mu.ly\

  1. Qui est piqué, qui est mangé des vers, en parlant du bois.
    • Je vis tragiquement émerger de la nuit une étonnante masure en ruines à un étage, aux persiennes vermoulues et closes. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. (Figuré) Délabré par le temps.
    • Et puis, il y avait Carmen. Cette blonde fille confortable était une goulue d’amour qui, en dépit de son nom fleurant les Espagnes, —ollé ! ollé !— sortait d’une cagna vermoulue de l’antique et respectable cité Jeanne d’Arc. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 88)
    • Dans la partie septentrionale de l’Amérique, on met au fond des berceaux une bonne quantité de cette poudre que l'on tire du bois qui a été rongé des vers, et que l'on appelle communément ver-moulu : les enfants font couchés sur cette poudre et recouverts de pelleteries. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, De l’enfance, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 200)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]