viveur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(début du XIXe siècle) De vivre, avec le suffixe -eur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin viveur
\vi.vœʁ\

viveurs
\vi.vœʁ\
Féminin viveuse
\vi.vøz\
viveuses
\vi.vøz\

viveur \vi.vœʁ\ masculin (équivalent féminin : viveuse)

  1. (Vieilli) Celui qui abuse de la vie, qui sait vivre.
    • Tholomyès était un viveur de trente ans, mal conservé. Il était ridé et édenté ; et il ébauchait une calvitie dont il disait lui-même sans tristesse : crâne à trente ans, genou à quarante. — (Victor Hugo, Les Misérables, t. 1, 1862)
    • C’étaient, pour la plupart, les mêmes financiers, les mêmes hommes politiques, les mêmes jeunes viveurs qui venaient à ses jeudis. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Quelques jeunes viveurs en joyeuse compagnie, couples attardés des grands bars, déambulaient en chantonnant vers un appartement désiré. — (Henri Louatron, À la messe noire ou le Luciférisme existe, Mamers (Sarthe) : à compte d’auteur, s.d. (vers 1918-1920), page 60)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]