fêtard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1884) Dérivé de fête avec le suffixe -ard. Sans rapport étymologique[1] avec le plus ancien faitard, fetard (« nonchalant, paresseux »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin fêtard
\fɛ.taʁ\

fêtards
\fɛ.taʁ\
Féminin fêtarde
\fɛ.taʁd\
fêtardes
\fɛ.taʁd\

fêtard \fɛ.taʁ\ masculin

  1. Qui aime faire la fête.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fêtard fêtards
\fɛ.taʁ\

fêtard \fɛ.taʁ\ masculin (pour une femme on dit : fêtarde)

  1. Homme aimant faire la fête, cherchant le plaisir, parfois jusqu’à la débauche.
    • C’est le dimanche du carnaval. […]. Les autos passent, remplies de fêtards qui s’envoient des confetti ; les jeunes aspergent les femmes de parfum. — (Albert Londres, L’Homme qui s’évada, Les éditions de France, 1928, page 163)
    • Un goût comique du noctambulisme anime toutes sorte de fêtards départementaux qui rêvent de Montmartre… — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les hommes ne valaient pas mieux avec des pantalons moulants et leur nuque longue, coiffés comme des hommes d’affaires devant mais comme des fêtards derrière, ou parfois l’inverse. — (Melissa de la Cruz, Les Sorcières de North Hampton, tome 2 : Le Doux baiser du serpent, traduit de l’anglais (USA) par Hélène Bury, Paris : Orbit, 2013, chapitre 19)
    • Écoutez l’histoire affreuse
      L’aventure douloureuse
      D’un fêtard
      Qui chaqu’ soir
      Rentrait tard
      Dans son appartement d’lav’nue Mozart.
      — (Boris Vian, Le Fêtard, 1958)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]