zak

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Zak, žák

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

zak

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du zanaki.

Références[modifier le wikicode]

Flamand occidental[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

zak

  1. (Izegems) (Sens incertain) ….

Références[modifier le wikicode]

  • Mathilde Jansen, Nicoline van der Sijs, Fieke van der Gucht, Johan De Caluwe, Atlas van de Nederlandse Taal, Lannoo, 2017, p. 141

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin saccus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom zak zakken
Diminutif zakje zakkjes

zak \zak\ masculin

  1. Sac.
    • Een zak sinaasappels.
      Un sac d’oranges.
  2. Poche.
    • Zijn zakken vullen.
      S’en mettre plein les poches.
    • Uit zijn eigen zak betalen.
      En être de sa poche.
    • (Figuré) Zij heeft haar ogen niet in haar zak zitten.
      Elle n’a pas les yeux dans sa poche.
    • (Figuré) Steek dat in je zak.
      Prends ça pour toi.
    • (Figuré) Dat kunt u in uw zak steken.
      C’est une pierre dans votre jardin.
  3. Sacoche, bourse.
  4. Con, trou de balle, trou du cul.
    • Die vent is een ontiegelijke zak!
      Quel con ce mec !

Dérivés[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,6 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « zak [zak] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « zak [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]