Spartacus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin Spartacus.

Nom propre[modifier | modifier le wikicode]

Spartacus /spaʁ.ta.kys/ masculin

  1. (Histoire) (Antiquité) Esclave et gladiateur thrace, meneur de la Troisième Guerre servile en Italie du Sud entre -73 et -71.
    • L’héroïque Spartacus.
  2. Œuvre consacrée à ce héros antique.
    • Le Spartacus de Stanley Kubrik.
    • Le Spartacus de Youri Grigorovitch, ballet interprété pour la première fois le 9 avril 1968, est présenté sur la scène du Bolchoï.
    • Le Spartacus de Foyatier ou le Coureur de Marathon de Cortot, de facture néoclassique, ne manifestent qu'un timide acheminement vers la liberté artistique.
  3. (Par extension) Épithète accordée à diverses personnalités en raison de leur engagement ou de leur insoumission.
    • Renaud, le Spartacus de la chanson française.
    • Toussaint Louverture est autant un Spartacus noir qu'un despote éclairé.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Spartacus
Vocatif Spartace
Accusatif Spartacum
Génitif Spartacī
Datif Spartacō
Ablatif Spartacō


Spartacus /Prononciation ?/ masculin

  1. Gladiateur thrace meneur d'une révolte des esclaves.
    • Caedem in foro fecisti, armatis latronibus templa tenuisti, privatorum domos, aedes sacras incendisti. Cur hostis Spartacus, si tu civis? Potes autem esse tu civis, propter quem aliquando civitas non fuit? et me tuo nomine appellas, cum omnes meo discessu exulasse rem publicam putent? (Cicéron, Paradoxa Stoicorum)
      Tu as commis un massacre au forum, tu as occupé des temples avec des brigands en armes, tu as incendié des domiciles privés, des monuments sacrés. En quoi Spartacus était-il un ennemi, si tu es un citoyen ? Peux-tu vraiment être un citoyen : à cause de toi, à un moment donné, la cité n’existait plus ! Et tu m’attribues le nom qui te revient, quand tout le monde pense qu’avec mon départ, c’est l’État qui était en exil ?
  2. Épithète donnée à Marc-Antoine.
    • certamen cum percussore, cum latrone, cum Spartaco, Cicéron. Phil. 4, 6, 15.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]