babil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De babiller.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
babil babils
/ba.bil/

babil /ba.bil/ masculin

  1. Bavardage enfantin où le plaisir passe avant la volonté d'être compris
  2. Abondance de paroles inutiles
    • Le babil de l'enfant chéri se mêla aux derniers baisers que lui donna le jeune homme. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Écoutez son babil, acceptez les musiques qu’elle n’a encore chantées que pour elle ? (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • … je me mis dès lors à le contempler avec une certaine dose de pitié et à prêter l’oreille, d’abord avec indulgence, puis, en fin de compte, non sans plaisir, à son babil incohérent. (Robert Louis Stevenson, Olalla, 1884, Traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
    • …il excitait par ses questions le babil de son guide. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]