braderie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De brader avec le suffixe -erie.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
braderie braderies
/bʁad.ʁi/

braderie /bʁad.ʁi/ féminin

  1. (France) (Belgique) Marché occasionnel souvent dans la rue où les particuliers et les professionnels vendent ce qu’ils veulent. (Surtout usité dans le nord de la France et en Belgique).
    • C’était [la foire des Mosi] il y a peu d’années encore, une vaste kermesse, un grand marché de campagne, une braderie villageoise. (Morand, Bucarest, 1935)
  2. Action de brader, cession à l’encan, gaspillage.
    • la grande braderie de l'héritage Mitterrand.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De même formation que le français moderne, voyez la section étymologique de brader pour le sens.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

braderie /Prononciation ?/ masculin

  1. Rôtisserie.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle braderie 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg