brumaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Mot composé de brume et -aire : « mois des brumes ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

brumaire /bʁy.mɛʁ/ masculin

  1. Le second mois du calendrier républicain ; il allait du 23 octobre au 21 novembre.
    • Trois semaines plus tard, le 4 brumaire an IV (26 décembre 1795), la Convention nationale tint sa dernière séance et se sépara aux cris prolongés de Vive la République. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • Après avoir étouffé, au 18 Brumaire les derniers vestiges des libertés que nos pères avaient conquises au prix de leur sang, investi de pouvoirs souverains comparable à l’ancienne dictature romaine, Napoléon Bonaparte n’avait poursuivi qu’un seul but: […] (Frédéric Humbert, L’invasion de 1814 en Seine-et-Marne, 1885)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Mois de l’année du calendrier républicain
Automne Hiver Printemps Été
  1. vendémiaire
  2. brumaire
  3. frimaire
  1. nivôse
  2. pluviôse
  3. ventôse
  1. germinal
  2. floréal
  3. prairial
  1. messidor
  2. thermidor
  3. fructidor

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]