cordialement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de cordial, par son féminin cordiale, avec le suffixe -ment.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

cordialement /kɔʁ.djal.mɑ̃/

  1. D’une manière cordiale.
    • Et les deux hommes, s’étant enquis cordialement de leur santé respective, parlèrent de la pluie et du beau temps, puis transportèrent la conversation sur divers autres sujets […]. (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je vous embrasse très tendrement et très cordialement, c’est un mot de ma grand'mère. (Marquise de Sévigné, 439. - cité par Littré)
    • Le roi alla au bout de la salle des gardes au-devant de lui [Jacques II] ; le roi d’Angleterre se baissa fort comme s'il eût voulu embrasser ses genoux ; le roi l’en empêcha et l’embrassa à trois ou quatre reprises fort cordialement. (Marquise de Sévigné, 505. - cité par Littré)
    • Je le pardonne non point seulement de bouche ni en apparence, mais sincèrement, mais cordialement. (Louis Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 80. - cité par Littré)
  2. (Par antiphrase) Franchement et ouvertement, en parlant de haïr quelqu'un.
    • MM. Servien et le Tellier se haïssaient cordialement. (Cardinal de Retz, Mém. t. III, liv. IV, p. 327, dans POUGENS. - cité par Littré)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]