exophore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom 1) → voir exo- et -phore.
(Nom 2) Dérivé de exophorie.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
exophore exophores
/ɛg.zo.fɔʁ/

exophore /ɛg.zo.fɔʁ/ masculin

  1. (Linguistique) Référence implicite ou explicite à un élément du réel, par opposition à un élément du discours.
    • Quandest accompagné d'un locatif, prépositionnel, non seulement il peut fonctionner en exophore mais, de surcroît, il peut désigner un espace visible. C’est le cas avec des expressions comme : lá em cima, lá no alto, lá em baixo... (Maria Elisete Almeida, La deixis en portugais et en français, 2000)
    • Il y a exophore si le référent est repérable en situation sans appui contextuel. Il y a endophore si le référent est indispensable comme antécédent (anaphore) ou subséquent (cataphore). Il y a homophore si le référent ne s’appuie ni sur la situation ni sur le contexte verbal. (Michel Maillard, 1992, « Comment un déictique accède au générique. Du "Ça" français au "Sa" seychellois : La loi des trois états », dans Mary-Annick Morel & Laurent Danon-Boileau (éds), La deixis. Colloque en Sorbonne, 8-9 juin 1990, Paris, PUF, p. 65-74.)

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
exophore exophores
/ɛg.zo.fɔʁ/

exophore /ɛg.zo.fɔʁ/ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personne souffrant d’exophorie.
    • Au contraire, l’exophore (les yeux ont tendance à regarder vers l’extérieur) aura un dos plat, il présente une certaine rigidité dans la structure et dans son comportement. (Jean-Pierre Amigues, L’ostéopathie: fondements, techniques et applications, Éditions Ellebore, 1998)

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]