fallace

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

du latin fallacia, de fallax, « trompeur », de fallere, « tromper » (→ voir faillir, falloir ).
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • (xve siècle) Et mena tellement le pape par ses dons et par ses fallaces qu’ils… (Jean Froissart, I, I, 11)
  • (xvie siècle) Adonc voyant que par force ou fallace N’avoient pouvoir de gaigner cette place. (Jean Marot, p. 20, cité dans Glossaire français)

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

fallace /fa.las/ féminin

  1. Action de tromper en quelque mauvaise intention.
    • Un homme sans fraude ni fallace. (Dictionnaire de l’Académie)
    • Elle lui mit au sein la ruse et la fallace. (Mathurin Régnier, Satires VII)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]