femina

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Ido[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Mot composé de femino et -a.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

femina /fɛ.ˈmi.na/

  1. Féminin.
  2. Femelle.

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Origine incertaine. "Femelle, femme, par opposition au mâle."  [5]  [4] Peut-être d’une racine indo-européenne *fe (« qui donne la vie »).  [1]
Signification:
  1. "celle qui enfante", en en faisant le participe moyen substantivé d'un verbe *feo (« produire, enfanter ») qui a donné fetus, fetura, fecundus, fenum, fenus (voir ces mots).  [8] [4] Voir également Chantraine [3] à l'article φύομαι, φύω, verbe grec qui vient de la racine *bhū-.
  2. "celle qui allaite", en rapprochant de la racine *dhē(i) , allaiter . À rapprocher alors, dans ce cas de filius (*felios) venant lui-même de fellare « téter, sucer ».  [9]  [2]  [6]
  3. L’étymologie médiévale faisant venir femina de fe (« foi »), et de mina (« faible ») : « [être] de peu de foi » est à mettre au compte de la mentalité de l’époque , puisque la Chute de l'homme aurait été provoquée par la désobéissance d' Ève, séduite par les promesses du serpent. (Bible, Genèse, 3).  [7]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fēmĭnă fēmĭnae
Vocatif fēmĭnă fēmĭnae
Accusatif fēmĭnăm fēmĭnās
Génitif fēmĭnae fēmĭnārŭm
Datif fēmĭnae fēmĭnīs
Ablatif fēmĭnā fēmĭnīs

fēmina /ˈfeː.mi.na/ féminin

  1. Femelle, par opposition au mâle.
    • femina porcus, (Cicéron) une truie.
    • femina anas, une cane.
    • agnus mas idemque femina, un agneau mâle et une agnelle.
    • incertus infans…masculus an femina esse ( Tite-Live,31,12,9)
      On n’aurait su dire si le nouveau-né était un garçon ou une fille.
    • (Usage adjectival) femina turba (Properce) troupe de femmes.
  2. Femme.
    • et mares deos et feminas esse dicitis, (Cicéron) (Vous prétendez qu’il y a des dieux de l’un et l’autre sexe.)
    • varium et mutabile semper femina, ( Virgile, Énéide, IV) (La femme est un être qui toujours varie et change.)
    • dux femina facti. (Virgile, Énéide, I) (une femme a tout conduit.)
    • Femina palantis agit atque haec agmina vertit! ( Virgile, Énéide, XI) (Une femme vous met en déroute et fait tourner le dos à vos escadrons ? – trad. Bellessort)
    • magnum et memorabile nomen, una dolo divum si femina victa duorum est ! (Virgile) (Quelle grande puissance, bien digne de mémoire, si une femme à elle seule a été vaincue par la ruse de deux divinités !)
    • intra annum vicesimum feminae notitiam habuisse in turpissimis habent rebus, (César, La Guerre des Gaules, VI, 21) (C’est une des plus grandes hontes chez eux que d’avoir connu les femmes avant l’âge de vingt ans.)
    • Usage adjectival femina turba, (Properce) une troupe de femmes.
  3. (Technique) femina cardo, (Vitruve) mortaise (qui reçoit le tenon).
  4. (Grammaire) Genre féminin.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Outre les mots cités dans la section Étymologie, du même radical :

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • [1] : Bouffartigue: Jean Bouffartigue et Anne-Marie Delrieu, Trésor des racines latines, page 42, 2008, Éditions Belin
  • [2] : Bréal et Bailly: Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 [1]
  • [3] : Chantraine: Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque (1968); Chantraine, Taillardat et alii: Klincksieck 2009
  • [4] : Ernout et Meillet: A. Ernout, A. Meillet, Dictionnaire étymologique de la langue latine. Histoire des mots. Retirage de la quatrième édition. Augmentée d'additions et de corrections nouvelles par Jacques André (Klincksieck,Paris, 1994) ISBN 2-252-02491-7
  • [5] : Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (femina)
  • [6] : Georges: Karl Ernst Georges, Ausführliches lateinisch-deutsches Handwörterbuch, Hannover, 1913 (réimpression Darmstadt 1998)
  • [7] : Institor: Malleus Maleficarum, par Henri Institor & Jacques Sprengel, Lyon 1487
  • [8] : Lewis et Schort: Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (femina) [2]
  • [9] : Pokorny: Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 [3]
  1. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne
  2. Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (femina)
  3. Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959, en ligne