femelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin femella, diminutif de femina (« femme »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
femelle femelles
/fə.mɛl/

femelle /fə.mɛl/ masculin et féminin identiques

  1. (Zoologie) Du sexe organisé pour concevoir et enfanter ou pondre les œufs.
  2. (Botanique) Se dit de l’organe sexuel qui, dans une fleur, est destiné à donner le fruit, ainsi que des plantes, fleurs ou assemblages de fleurs qui n’ont que cet organe.
    • Le pistil est l’organe sexuel femelle. — La plante femelle est fécondée par le pollen que lui envoie la plante mâle. — Un palmier mâle, un palmier femelle.
    • Du chanvre mâle, du chanvre femelle. — Fleurs femelles. — Épi, chaton femelle.
  3. (Arts) (Technique) Toute pièce d’un assemblage dans laquelle s’emboîte une autre pièce qui est dite mâle.
    • Le tuyau mâle, le tuyau femelle. — La fiche mâle, la fiche femelle.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
femelle femelles
/fə.mɛl/

femelle /fə.mɛl/ féminin

  1. Être vivant organisé pour concevoir et enfanter ou pondre les œufs. Ne se dit proprement qu’en parlant du sexe.
    • À mesure que les ovules quittent le ventre de la femelle, ils sont fécondés par le mâle. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Tout autour de la jeune femme, les pigeons voletaient, roucoulaient. Les mâles, empressés, la gorge gonflée, saluaient jusqu'à terre les femelles. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
    • Connais-tu la différence entre un lapin et sa femelle ? Le mâle fait des pételles rondes, la lapine, pointue aux deux bouts. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Femme ; fille.
    • Elle était la femelle primitive, la guerrière énamourée, obscène, explosible, avec tout l'apport des cérébralités vicieuses superposées par couches brûlantes depuis des siècles que sévit l'imbécile mysticisme ennemi de l'acte brutal et simple. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.118)
  3. (En particulier) Femme qui a beaucoup d'enfants.  (paragraphe à préciser ou à vérifier)
    • Dès que la femelle a conçu.
    • La vache est la femelle du taureau.
    • La biche est la femelle du cerf.
    • La poule est la femelle du coq.
    • La femme est la femelle de l’homme.
    • La jument est la femelle du cheval.
    • La lionne est la femelle du lion.
  4. (Vieilli) La femme, par opposition au mâle, quand il s’agit de succession et de généalogie. Hors de , femelle ne se dit des femmes que par mépris.
    • Dans plusieurs coutumes, les mâles excluaient les femelles de l’hérédité.
    • Ne vous fiez point à cette femme, c’est une dangereuse femelle.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]