hygiène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : hygiene, hygiëne, Hygiene

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1575) Hygiaine ou Diaitetique (Paré, Introduction à la Chirurgie, chap. III) ; du grec ancien ὑγιεινός, hugieinós (« bon pour la santé ») dérivé de ὑγίεια, hugieia (« santé »), ὑγιής, hugiếs (« vigoureux, bien portant »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

hygiène /i.ʒjɛn/ féminin

  1. Partie de la médecine qui traite de la manière de conserver la santé.
    • Mais comment, cependant, ne pas consacrer au moins un mot à cette admirable pouponnière, à cette garderie, à ces parcs à bébés où les jeunes mères déposent leurs petits, qu'elles viennent, à intervalles réguliers, allaiter avec des précautions de propreté, une incessante éducation d'hygiène dont je m'émerveille ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Il est convaincu que la peste est un fléau endémique et non contagieux et que les seules mesures pour s'en préserver sont des mesures d’hygiène. (Anne-Marie Mercier-Faivre & ‎Chantal Thomas, L'invention de la catastrophe au XVIIIe siècle: du châtiment divin au désastre naturel, Droz, 2008, p.328)
  2. Santé.
    • Hygiène mentale, ensemble des mesures conçues sur le plan de la collectivité pour assurer le dépistage et le traitement des maladies mentales, organiser leur prophylaxie, assurer une meilleure adaptation des sujets à leur milieu et à leur travail (Méd. Biol. t. 2 1971)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]