nèfle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(IXe siècle) De l'ancien français mesle, puis nesple, du latin vulgaire nespĭla, forme plurielle dérivée du latin classique mespĭlum.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nèfle nèfles
/nɛfl/

nèfle /nɛfl/ féminin

  1. Fruit du néflier (Mespilus Germanica) charnu en forme de toupie déprimée au sommet et surmontée des cinq dents persistantes du calice. C’est une fausse drupe (en fait, un piridion) : la chair entoure cinq noyaux qui contiennent de l’acide cyanhydrique.
    • C’était à cette saison où les fruit d’or des nèfles mûrissaient parmi les feuilles épaisses, à cette saison où le lourd brouillard recouvrait les champs de fève et de moutarde. (Genjirō Yoshida, La Femme de Seisaku, traduit par Hiroto Kano et Ana Lazarée, édition Stalker, 2007, page 15)
  2. (Populaire) (Au pluriel) Rien ou peu de chose.
    • Toutes ces nuits de planque dans des bagnoles pourraves alors que vous pétiez dans la soie, ces centaines de crevures arrêtées et aussitôt relâchés par des juges à la mords moi le nœud. Qu'est-ce que j'y ai gagné ? Des nèfles ! (Jean-Jacques Michelet, Le poulet veille au grain, L'Harmattan, 2012, p.44)
Nèfle du Mespilus germanica

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

  • mespoule (dans le Sud-Ouest en France)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]