opportunité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunté au latin opportunitas (« opportunité, condition favorable, convenance ; commodité, avantage [1] »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
opportunité opportunités
/ɔ.pɔʁ.ty.ni.te/

opportunité /ɔ.pɔʁ.ty.ni.te/ féminin

  1. Caractère de ce qui est opportun.
    • Votre intervention manque tout à fait d’opportunité.
    • Vraiment, vous tombez bien ! Quelle opportunité !
    • Nous discuterons plus tard de l’opportunité de ce voyage.
  2. (Anglicisme) (Calque de l’anglais opportunity) Circonstance favorable, occasion.
    • Non, il n’a pas le génie adroit et cauteleux d’un procureur qui ne perd ni une minute ni une opportunité (Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830, chap. LXIV)
    • C’est un peu comme si elle n’avait pas l’opportunité de commencer son existence indépendante. (Georges Simenon, Quand j’étais vieux, 17 décembre 1961)
    • Le rôle du chasseur de tête consiste à débaucher un salarié, en poste, afin de lui proposer une opportunité professionnelle a priori plus intéressante que celle qu’il tient en main. (Olivier de Préville, Chasseur de têtes, chasseur de rêves, p.10, Société des Écrivains, 2008)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Ce deuxième sens de « circonstance favorable », qui s’est répandu sous l’influence de l’anglais opportunity, est blâmé par les puristes. René Étiemble, cité par Dupré  [2], affirmait qu’« écrire opportunités à l’anglaise au sens de « occasions, circonstances » (selon les opportunités), c’était mal écrire [2] ». Plus récemment, Bernard Cerquiglini condamne lui aussi et sans réserve cet usage. « Il reste cependant, précise Dupré, que rien dans l’usage français n’interdirait la transformation d’un substantif de caractère abstrait exprimant une qualité en terme concret désignant l’acte conforme à cette qualité par son emploi au pluriel, selon le modèle la bonté / des bontés [2] ».

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]