parsemer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De semer avec le préfixe par-.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

parsemer /paʁ.sə.me/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Semer ou jeter çà et là ; répandre.
    • Comme les chérubins aux pieds du Roy suprême
      Répandent les parfums et parsèment les fleurs,
      Beaux anges, recueillez l'encens qui de nos cœurs
      s'élance pur et saint vers l'élu de décembre.
      (Le chevalier du Saussois du Jonc, Preuve de la mission divine de l'empereur Napoléon III, Le 14 janvier ; Imprimerie de A. Labroue et Cie, Bruxelles, 1858, page 118.)
    • Je crois boire un vin de bohême,
      Amer et vainqueur,
      Un ciel liquide qui parsème
      D’étoiles mon coeur!.
      (Charles Baudelaire, Le Serpent qui danse dans Les Fleurs du mal)
  2. Être répandu çà et là.
    • […]; la multitude de tourbières et d'étangs, qui parsèment ce plateau à hydrographie indécise, représente autant de cuvettes d'origine glaciaire donnant à cette région l'aspect triste et désolé d'un paysage finlandais. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.17)
    • Assez lâches pour être maniables, les glaces dans lesquelles nous avions pénétré étaient parsemées d'icebergs […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]