à la Saint-Glinglin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : à la saint-glinglin

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Les paysans avaient l’habitude de payer leurs dettes après leur récolte (moisson, vendange…). Ils payaient donc par exemple à la Saint-Michel… mais pas à la Saint-Glinglin. L’expression viendrait de l’ancien français seing glin-glin, c’est-à-dire le signal qui glinge (sonne), désignant les trompettes du jugement dernier.  Référence nécessaire

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

à la Saint-Glinglin \a la sɛ̃.ɡlɛ̃.ɡlɛ̃\

  1. (Ironique), (Figuré) À une date indéterminée, voire jamais.
    • Je te rendrai ton argent à la Saint-Glinglin.
    • Ces pensées funestes se bousculaient dans ma tête en feu quand le conducteur de la machine poussa un coup de klaxon pour me rappeler qu’il ne pouvait pas attendre jusqu’à la Saint-Glinglin. — (Richard Pointet, Australie, l’envers du décor, 1999)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]