jamais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Jamais

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIe siècle) De l’ancien français ja mais (« pas déjà »). Voir (comme dans déjà).

Adverbe [modifier]

Invariable
jamais
\ʒa.mɛ\

jamais \ʒa.mɛ\ invariable

  1. (Littéraire) (Au sens affirmatif) En un temps quelconque.
    • Vous avez sauvé la vie de ma nièce, lui dit le général avec effusion, comment m’acquitterai-je jamais envers vous ? — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Quant à ce dernier, nous ne comptions guère le rejoindre jamais, bien que j’eusse une lueur d’espérance que le capitaine Robson ferait un effort pour nous délivrer. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1830)
    • […] la jeune comtesse avait déclaré qu’elle préférait entrer dans un couvent plutôt que d’être jamais la femme du comte de Ravenstein. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Le monde entier prenait part aux hostilités, sans pouvoir envisager la possibilité d’une paix prochaine, sans même l’espoir de recouvrer jamais la paix. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 392 de l’éd. de 1921)
    • Si les barbares s'emparent jamais de l'empire du monde, ils seront forcés d'adopter certaines de nos méthodes ; ils finiront pas nous ressembler. — (Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien, Folio (Gallimard), 1974, p. 314)
  2. (Vieilli) Toujours.
    • […] j’irais y ensevelir pour jamais mon existence ; inconnu de l’univers, que j’aurais oublié […] — (Lettre d’Évariste Parny à son frère, septembre 1773)
    • Jamais « l’Ami du Peuple » ne s’est élevé contre des hommes privés ; jamais il n’a attaqué que des hommes publics, […] les mandataires du peuple qui oublient leurs devoirs pour trahir leurs commettants. — (Jean-Paul Marat, L’Ami du peuple n°102 du 19 janvier 1790)
    • Là, tous ces amis, qui avaient été si étroitement attachés les uns aux autres par le danger commun, allaient se séparer pour jamais, peut-être ! — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Kurt, aussi rose que jamais, était, lui aussi, sur son séant, à un mètre de Bert […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 255 de l’éd. de 1921)
  3. En aucun temps. — Note d’usage : Se rencontre le plus souvent avec la particule négative ne.
    • Jamais Président n’avait été inauguré dans des circonstances aussi dramatiques. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • Le sacro-saint règlement et l’esprit de corps furent ainsi respectés, mais Blosseville et son équipage ne revinrent jamais. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Et il descendit de sa chaire, plus rouge et plus excité que jamais, les yeux lançant des éclairs et brandissant vers la nef un poing terrible et vengeur. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Carmen est morte, l’innocente et plaintive Carmen. Mais la chanson est plus vivante que jamais, plus impitoyable que jamais, plus torturante que jamais. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Un campement à la bordure d’une forêt, et éclairé par quelques bougies, donne d’étranges apparences ; je crus voir une falaise et des cavernes ; je revis ce lieu plus d’une fois ; jamais je n’y pus reconnaître ma première impression […] — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 16)
    • Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple et dont l’exécution n’aura point d’imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature; et cet homme ce sera moi. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, Garnier Flammarion, 2002, p.29)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Antonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus jamais figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : degrés de certitude.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « jamais [ʒa.mɛ] »

Homophones[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin jam magis.

Adverbe [modifier]

jamais

  1. Jamais.

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Portugais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin jam magis.

Adverbe [modifier]

jamais \ʒa.ˈmajs\

  1. Jamais.

Références[modifier]