échanson

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux-francique skankjo. À rapprocher de l’allemand schenken (« offrir [à boire] ») emprunté sous la forme chinquer (« boire, trinquer ») en français.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
échanson échansons
\e.ʃɑ̃.sɔ̃\

échanson \e.ʃɑ̃.sɔ̃\ masculin

  1. (Histoire) Officier qui était chargé de servir à boire à une divinité, à un roi, à un prince.
    • Deux des plus humbles fils de notre mère l’Église ! répéta Wamba intérieurement,[…] ; je voudrais voir ses sénéchaux, ses grands échansons et ses autres principaux. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Par extension) (Familier) Personne qui sert à boire.
    • Vous êtes un échanson bien maladroit.
    • Elle déboucha la svelte bouteille avec une dextérité d'échanson et remplit le verre du vieillard d'un superbe liquide doré. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Cité de l'étrange peur, 1936)
    • Après tout, nous étions venues pour le champagne. Il y avait plusieurs tables avec des marques différentes. Nous commençâmes par Perrier-Jouët. Un échanson nous récita un petit laïus prometteur. — (Amélie Nothomb, Pétronille, Albin Michel, Paris, 2014, p. 46)
  3. (Par extension) (Au féminin) (Poésie) (Rare) Personne qui donne quelque chose, comme on sert à boire.
    • […] Belles personnes,
      Rayonnez, fleurissez, soyez des échansonnes
      De rêve, d’un sourire enchantez un trépas,
      Inspirez-nous des vers… mais ne les jugez pas!
      — (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac (1897), I, 4.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]