éclopé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : éclope

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) Du participe passé de écloper.
(Nom) Par substantivation de l’adjectif.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin éclopé
\e.klɔ.pe\

éclopés
\e.klɔ.pe\
Féminin éclopée
\e.klɔ.pe\
éclopées
\e.klɔ.pe\

éclopé \e.klɔ.pe\ masculin

  1. (Familier) Qui est affligé d’une incommodité qui rend la marche pénible.
    • Ainsi défilaient quatre par quatre, avec les divers insignes de leurs grades dans cette étrange faculté, la plupart éclopés, ceux-ci boiteux, ceux-là manchots. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. (Figuré) Mal en point, bancal.
    • Pierre tint serrés les cordons de sa bourse ; il ne voulut pas entendre parler d’embellissements ; l’ancien mobilier, fané, usé, éclopé, dut servir sans être seulement réparé. Félicité, qui sentait vivement, d’ailleurs, les raisons de cette ladrerie, s’ingénia pour donner un nouveau lustre à toutes ces ruines ; elle recloua elle-même certains meubles plus endommagés que les autres ; elle reprisa le velours éraillé des fauteuils. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. II ; réédition 1879, p. 81-82)

Traductions[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
éclopé éclopés
\e.klɔ.pe\

éclopé \e.klɔ.pe\ masculin (pour une femme on dit : éclopée)

  1. Celui qui est éclopé.
    • […]; mais, quand il vit s’enfuir devant lui, en boitant, l’homme courbé et enveloppé de bandages sanglants, sa pitié l’emporta. […]. Il ne revit pas l’éclopé et il n’en aperçut même aucune trace. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 369 de l’édition de 1921)
    • Encore un peu plus tard, et après trois mois d'hôpital, je me trouvai dans un dépôt d’éclopés avec un répit de trois jours ; là régnait la peur muette ; nous étions tous sur le chemin de Verdun, et l'imagination travaillait. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937)
    • (Figuré)La jeunesse connaît ces privilèges : Qui saurait la confondre ? L'expérience, cette béquille pour éclopés de la vie, ne vient point alourdir le survol de ses certitudes. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 26)

Traductions[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe écloper
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
éclopé

éclopé \e.klɔ.pe\

  1. Participe passé masculin singulier de écloper.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]