étonnant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du verbe étonner, qui vient du latin populaire extonare issu par changement de préfixe du latin classique adtonare, attonare (« frapper de la foudre » ou « frapper de stupeur »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin étonnant
\e.tɔ.nɑ̃\
étonnants
\e.tɔ.nɑ̃\
Féminin étonnante
\e.tɔ.nɑ̃t\
étonnantes
\e.tɔ.nɑ̃t\

étonnant

  1. Qui étonne, qui surprend.
    • Ce qui m’émerveillait le plus dans les premiers temps, c'était l’étonnante habileté de nos poneys à se tirer d'affaire au milieu d'un chaos de débris volcaniques où un piéton aurait pu difficilement trouver son chemin. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.82)
    • […], je vis tragiquement émerger de la nuit une étonnante masure en ruines à un étage, aux persiennes vermoulues et closes. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Ce qui est plus grave, c'est que, d’auteur en auteur, les hypothèses sont devenues des certitudes et l'on peut lire dans des ouvrages de vulgarisation les plus étonnantes affirmations, jamais vérifiées, jamais critiquées, prises un jour à la source du possible et entraînées depuis dans le flot de l’indiscutable. — (André Leroi-Gourhan, Les religions de la préhistoire, Presses universitaires de France, 1971, p. 144)
  2. Qualifie quelqu’un qui est extraordinaire, soit en bien, soit en mal.
    • C’est un homme étonnant.

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir étrange#Synonymes

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe étonner
Participe Présent étonnant
Passé

étonnant \e.tɔ.nɑ̃\

  1. Participe présent de étonner.

Références[modifier le wikicode]