œil-de-bœuf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1530) Métaphore incertaine → voir oculus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
œil-de-bœuf œils-de-bœuf
\œj.də.bœf\
Élévation d’un œil-de-bœuf. (1)
Œils-de-bœuf pour l'aération d’un fenil. (1)

œil-de-bœuf \œj.də.bœf\ masculin

  1. (Architecture) Baie ronde ou ovale, disposée sur un mur ou, souvent, sur comble et constituant une lucarne ou une fenêtre d’attique.
    • […] puis, au-dessus, se trouvent, sous le faîte, qui ressemble à deux cartes mises l’une contre l’autre, deux chambres de domestique, éclairées chacune par un œil de bœuf, et mansardées, mais assez spacieuses. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; p. 119 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • Au-dessus du parloir, – la partie Louis XV des bâtiments, – je vois un œil-de-bœuf avec toutes ses riches moulures souillées de pluie. Les vitres ont été cassées, le châssis arraché, et il reste ainsi, béant au soleil d’aujourd’hui, au bleu du ciel ; ce ciel de Paris, si plein d’activités, avec les brouillards, les fumées, le halo des lumières, et les ballons, les dimanches. L’œil-de-bœuf ne reflète plus rien de tout cela ! l’œil-de-bœuf est crevé au front des combles vides qu’on n’inspecte plus. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, page 252)
    • En exergue autour d’un œil-de-bœuf se lisaient ces mots, gravés dans la matière la plus dure qui soit au monde, le silex de Rhode Island : Espère en Dieu seul. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 206)
    • Le dimanche matin, Frédéric et Antoine se levaient de bonne heure et s’embusquaient, chacun derrière un œil-de-bœuf, pour voir la femme de l’agent en corset rose et les bras nus ouvrir ses persiennes de l’autre côté de la rue. — (Marcel Aymé, La jument verte, 1933, collection Le Livre de Poche, page 154)
    • La fenêtre et l’œil-de-bœuf au-dessus de la porte, décoré d'un estripo-cat (étripe-chat), donnent sur la campagne. — (Jean N. D. Escande, Escoussens sous la royauté ; suivi de Les bourgeois du château, Éditions du Château d'Escoussens, 2010, p. 65)
    • Le lendemain, je tentai une expédition solitaire dans les étages et, au niveau du grenier, je découvris une petite pièce mansardée avec un œil-de-bœuf et une lucarne faîtière. — (Michel Jeury, Le vrai goût de la vie, chap. 26, Robert Laffont, 2012)
  2. (Philatélie) Surnom donné aux premiers timbres-poste du Brésil, en raison de leur motif.
  3. (Botanique) Nom vernaculaire ambigu donné à plusieurs espèces de plantes vasculaires, et en particulier à certaines astéracées (e.g. l'anthémis des teinturiers (Cota tinctoria), le buphthalme à feuilles de saule (Buphthalmum salicifolium), la marguerite commune (Leucanthemum vulgare), etc.).
    • L'étymologie du genre Buphthalmum, dont il existe deux espèces, signifie littéralement œil-de-bœuf (du grec βούφθαλμος).

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]