lucarne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien vieux-francique *lūkinna (« hublot, ouverture fermée par un clapet »), dérivé en -inna de *luk (« clapet ») → voir lock en anglais, Luke (« clapet ») en allemand, luquet (« lucarne ») en ancien français. Le mot lucarne en ancien français, s’est croisé avec les descendants du latin lucerna (« lampe ») → voir jour : « lumière, ouverture pour faire passer la lumière ».

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
lucarne lucarnes
\ly.kaʁn\

lucarne \ly.kaʁn\ féminin

Lucarne de toiture. (1)
Un chien-assis, aussi appelé lucarne. (2)
Lucarne percée dans un mur. (3)
  1. (Architecture) (Menuiserie) Fenêtre pratiquée au toit d’une maison pour éclairer et aérer les combles.
  2. (En particulier) (Architecture) (Menuiserie) Fenêtre de toit couverte par un ouvrage de charpente et de couverture appelé chien-assis.
  3. (Architecture) (Menuiserie) Fenêtre pratiquée dans le mur d’une maison pour éclairer et aérer.
    • D'une lucarne, dans le haut du mur, je voyais la nuit s'éclaircir. J'entendis un coq chanter. (Henri Alleg, La Question, 1957)
  4. (Football) Chacun des deux angles supérieurs que forment les poteaux des buts avec la barre transversale.
  5. (Hockey) But d’un gardien.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]


Hyperonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Holonymes[modifier]

Méronymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Anagrammes[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Nom commun[modifier]

lucarne \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de luiserne.

Références[modifier]