ϐ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Β, β, 𝚩, 𝛃, 𝛣, 𝛽, 𝜝, 𝜷
Alphabet grec de base (Unicode)
Α α Β β ϐ Γ γ Δ δ Ε ε Ζ ζ Η η Θ θ
ϴ ϑ
Ι ι Κ κ ϰ Λ λ Μ μ Ν ν Ξ ξ Ο ο Π π ϖ Ρ ρ ϱ Σ σ ς Τ τ Υ ϒ υ Φ φ ϕ Χ χ Ψ ψ Ω ω
Ligatures de l’alphabet grec Lettres désuètes de l’alphabet grec Lettres archaïques de l’alphabet grec ancien
Ϗ ϗ Ϛ ϛ ϵ
϶
Ϳ ϳ Ϸ ϸ Ͱ ͱ Ϲ ϲ Ϝ ϝ
Ͷ ͷ
Ϻ ϻ Ϟ ϟ
Ϙ ϙ
Ϡ ϡ
Ͳ ͳ

Caractère[modifier le wikicode]

Minuscule Majuscule
ϐ Β

ϐ

  1. Lettre minuscule grecque bêta bouclé. Deuxième lettre et première consonne de l’alphabet grec, variante de β en milieu ou fin de mot. Unicode : U+03D0.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Grec ancien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Le bêta bouclé est emprunté à la graphie cursive manuscrite.

Notes[modifier le wikicode]

  • Félix Gaffiot, dans son Dictionnaire latin français de 1934 effectue la distinction entre β et ϐ dans les termes grecs anciens qu’il cite[1].
  • Joëlle Bertrand parle de ce caractère au passé (en 2000) : « Les polices de caractère [sic] modernes font rarement la distinction entre le béta initial β et le béta intérieur noté dans les éditions plus anciennes ϐ : c’est ainsi que vous pourrez trouver un mot comme βάρβαρος écrit βάρϐαρος. »[2]

Lettre [modifier le wikicode]

ϐ \b\

  1. Variante de β ailleurs qu’à l’initiale d’un mot.
    • Κέρϐερος Kérberos.
    • βάρϐαρος bárbaros.
    • Exemple d’alternance entre β et ϐ dans la conjugaison en grec ancien (augment ἐ- e- et redoublement βε- be- ou -ϐε- -be-) :
      • βουλεύω bouleúô, première personne du présent de l’indicatif de la voix active[3]
      • ἐϐoύλευον eboúleuon, première personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif de la voix active
      • βεϐούλευκα beboúleuka, première personne du singulier du parfait de l’indicatif de la voix active
      • ἐϐεϐουλεύκη ebebouleúkê, première personne du singulier du plus-que-parfait de l’indicatif de la voix active

Références[modifier le wikicode]

  1. Par exemple : « barbaricus », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 → consulter cet ouvrage : l’équivalent grec ancien est fourni sous la forme βαρϐαρικός.
  2. Joëlle Bertrand, Nouvelle grammaire grecque, édité par Ellipses, 2000, 543 pages, ISBN 2-7298-7978-1, § 9, page 16, note infrapaginale 2.
  3. Joëlle Bertrand, Nouvelle grammaire grecque, édité par Ellipses, 2000, 543 pages, ISBN 2-7298-7978-1, voir conjugaison complète du verbe βουλεύω (mais sans emploi du ϐ) du § 485-486, pages 486-489.