塞翁失馬,焉知非福

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chinois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

塞 (« frontière »), 翁 (« vieux homme »), 失(« perdre »), 馬 (« cheval »), 焉 (« comment »), 知(« savoir »), 非(« ne pas être »), 福(« avoir de la chance »).
Vient de Huainan Zi : Il y avait un vieux homme qui était habile à l’équitation et qui habitait (avec son fils) près de la frontière. Un jour, son cheval était parti pour la territoire étrangère sans raison particulière. Le monde s’en lamenta, mais le vieux homme répondit : « Comment sait-on que ce n’est pas un bienfait ? » Après quelques jours, le cheval du vieil homme revint avec un cheval étranger en pleine forme physique. Le monde félicita le vieux homme, mais le vieux homme répondit : « Comment sait-on que ce n’est pas une tragédie ? » Après quelques jours, le fils du vieil homme tomba du cheval étranger. Il se fractura la jambe et devint handicapé. Le monde s’en lamenta, mais le vieil homme répondit : « Comment sait-on que ce n’est pas un bienfait ? » Après une année, les armées étrangères envahirent le Chine. Tous les jeunes hommes valides étaient donc enrôlés pour la guerre et la majorité de ces hommes fut tuée. Cependant, le vieil homme et son fils évitèrent la conscription et la guerre parce qu’ils n’étaient pas valides.

Sinogramme [modifier le wikicode]

  • Caractères traditionnels: 塞翁失馬,焉知非福
  • Caractères simplifiés: 塞翁失马,焉知非福

Locution-phrase [modifier le wikicode]

塞翁失馬,焉知非福

  1. Bienfait déguisé. Littéralement « (Quand) un vieil homme, qui habite près de la frontière, perd son cheval, comment sait-on qu’il n’a pas eu de la chance ? ».

Variantes[modifier le wikicode]

Parfois simplement «塞翁失馬».

Mandarin[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Pinyin: sài wēng shī mǎ yān zhī fēi fú

Cantonais[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]