Annexe:Prononciation/chinois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Application-certificate Gion.svg Prononciations des langues du Wiktionnaire — passez votre souris pour voir le nom de la langue en clair — pour la liste des codes, voir Wiktionnaire:Liste des langues.
Règles du WiktionnaireAide sur les prononciations

ady · ae · ang · ar · arn · av · avk · ba · bg · br · ca · chr · co · cs · cu · de · egy · el · en · eo · es · esu · et · fc · fi · fr · fro · gem-pro · got · grc · hi · hu · ia · is · it · ja · ka · kbd · ko · la · lbe · lez · lv · mn · mr · ne · nl · no · oc · pcd · pl · pt · ro · ru · sa · se · sk · sq · sus · sv · sw · swb · tab · tlh · tr · tsolyáni · vi · vo · xh · zh

Les langues chinoises sont nombreuses, néanmoins, le mandarin est la langue chinoise la plus parlée ; si ces langues utilisent une écriture sinographique largement commune (à l’exception de certaines langues qui sont transcrites de façon plus précise alphabétiquement en caractères arabes, latins, ou du yi qui dispose de son propre syllabaire, ou encore certaines langues encore écrites alphasyllabiquement en caractères d’une écriture brahmique), leurs prononciations et même leurs phonologies sont différentes, de même que leurs syntaxes et les distinctions lexicales quelle que soit la transcription utilisée.

Le pinyin est le système simplifié de représentation pour la prononciation le plus usité pour le mandarin après l’écriture sinographique (assimilable à un syllabaire très complexe et très étendu, formé au-dessus d’un sous-ensemble de clés de base qui ont conservé leur signification idéographique indépendante de sa prononciation syllabique) : le pinyin est ainsi le système officiel en République populaire de Chine et il est de plus en plus utilisé à Taïwan (République de Chine). Il remplace de plus en plus l’ancien système, le zhuyin ou bopomofo qui utilisait un sous-ensemble simple de pictogrammes simplifiés selon un système alphabétique, par un système utilisant des caractères européens insulaires (communément appelés caractères latins).

Les langues chinoises utilisant des caractères monosyllabiques, les pinyins sont organisés par syllabes de 1 à 6 caractères. Le chinois mandarin étant (comme la majorité des langues chinoises) une langue tonale, chaque syllabe comporte de plus un accent symbolisant le ton (toutefois un des tons n’est souvent pas noté, et l’accent tonal est parfois remplacé par une notation phonétique symbolique après la syllabe atone, ou par un chiffre dans la notation pinyin simplifiée). Toutefois, la transcription pinyin ne traduit pas certaines différences phonologiques et n’est pas destiné à représenter une phonétique exacte, les variations phonétiques étant très fréquentes même pour le seul mandarin.

Tableau de l’API du chinois[modifier]

Initiales[modifier]

Bilabiale Labio-dentale Alvéolaire Rétroflexe Alvéolo-palatale Vélaire
Occlusive [p]
b
[pʰ]
p
[t]
d
[tʰ]
t
[k]
g
[kʰ]
k
Nasale [m]
m
[n]
n
Fricative [f]
f
[s]
s
[ʂ]
sh
[ʐ]*
r
[ɕ]
x
[x]
h
Affriquée [ʈ͡s]
z
[ʈ͡sʰ]
c
[ʈ͡ʂ]
zh
[ʈ͡ʂʰ]
ch
[t͡ɕ]
j
[t͡ɕʰ]
q
Spirante latérale [l]
l
Spirante [ɻ]*
r

* [ʐ] et [ɻ] sont interchangeables.

L'ordre conventionnel est le suivant : b p m f d t n l g k h j q x zh ch sh r z c s

Rimes[modifier]

Coda

(fin de syllabe)

[i] [u] [n] [ŋ]
Medial

(attaque de syllabe)

[ɻ̩] ou [ɨ̩]

-i
[ɤ]
e
-e
[a]
a
-a
[ei̯]
ei
-ei
[ai̯]
ai
-ai
[ou̯]
ou
-ou
[au̯]
ao
-ao
[ən]
en
-en
[an]
an
-an
[ʊŋ]

-ong
[əŋ]
eng
-eng
[aŋ]
ang
-ang
[i̯] [i]
yi
-i
[ie]
ye
-ie
[ia]
ya
-ia
[iou̯]
you
-iu
[iau̯]
yao
-iao
[in]
yin
-in
[iɛn]
yan
-ian
[iʊŋ]
yong
-iong
[iŋ]
ying
-ing
[iaŋ]
yang
-iang
[u̯] [u]
wu
-u
[uo]
wo
-uo 3
[ua]
wa
-ua
[uei̯]
wei
-ui
[uai̯]
wai
-uai
[uən]
wen
-un
[uan]
wan
-uan
[uəŋ]
weng
 
[uaŋ]
wang
-uang
[y̯] [y]
yu
2
[ye]
yue
-üe 2
[yn]
yun
-ün 2
[yɛn]
yuan
-üan 2

1 [ɚ] (而, 二, etc.) s'écrit er.
² ü s'écrit u après j, q, ou x.
³ uo s'écrit o après b, p, m, ou f.

Tons[modifier]

Les 4 tons et l'absence de ton sont notés en pinyin par des diacritiques. Ils sont différents de ceux utilisés par l'alphabet phonétique international. Il est aussi possible d'utiliser des chiffres pour désigner ces tons en pinyin. Ils sont, là encore, différents des notations de hauteur de ton utilisés par l'alphabet phonétique international. Il y a aussi le système utilisant les barres de tons.

Tons Diacritiques pinyin Diacritiques API Chiffres pinyin Chiffres API Barres de ton
1er ton ā a1 a55 ˥
2e ton á a᷄ a2 a35 ˧˥
3e ton ǎ a᷅ a3 a214 ˨˩˦
4e ton à â a4 a51 ˥˩
Absence de ton a a a a a

Référence[modifier]

  • Cet article comporte des éléments adaptés ou copiés de l’article de Wikipédia en français : Hanyu pinyin, sous licence CC-BY-SA.
  • Cet article comporte des éléments adaptés ou copiés de l’article de Wikipédia en français : Alphabet phonétique international, sous licence CC-BY-SA.
  • Cet article comporte des éléments adaptés ou copiés de l’article de Wikipédia en anglais : Help:IPA_for_Mandarin, sous licence CC-BY-SA.
  • Cet article comporte des éléments adaptés ou copiés de l’article de Wikipédia en anglais : Tone (linguistics), sous licence CC-BY-SA.

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]