Annexe:Prononciation/géorgien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Application-certificate Gion.svg Prononciations des langues du Wiktionnaire — passez votre souris pour voir le nom de la langue en clair — pour la liste des codes, voir Wiktionnaire:Liste des langues.
Règles du WiktionnaireAide sur les prononciations

ady · ae · ang · ar · arn · av · avk · ba · bg · br · ca · chr · co · cs · cu · de · egy · el · en · eo · es · esu · et · fc · fi · fr · fro · gem-pro · got · grc · hi · hu · ia · is · it · ja · ka · kbd · ko · la · lbe · lez · lv · mn · mr · ne · nl · no · oc · pcd · pl · pt · ro · ru · sa · se · sk · sq · sus · sv · sw · swb · tab · tlh · tr · tsolyáni · vi · vo · xh · zh

Alphabet[modifier]

Certaines lettres de l’alphabet géorgien correspondent à des phonèmes qui n’existent pas en français, et d’autres ne correspondent qu’approximativement à un son du français. C’est donc la colonne « Prononciation (API) » qui indique la prononciation de manière rigoureuse. Pour plus de détails sur les sons que représentent les symboles API, et pour les écouter, on peut se reporter à l’article sur Wikipédia Alphabet phonétique International.

Il existe en géorgien deux types de consonnes sourdes, les unes aspirées, les autres glottallisées. En principe, l’API note la glottalisation par une apostrophe [ˈ]. Mais dans le cas du géorgien cela peut prêter à confusion, puisque pour la translittération, pour laquelle il existe plusieurs systèmes parfois divergents[1], le Wiktionnaire suit la norme ISO 9984, selon laquelle l’apostrophe (’) note… l’aspiration. C’est pourquoi, en transcription API, l’apostrophe est remplacée par le symbole de glottalisation [ˀ], également d’usage courant en phonétique et sans ambigüité.

La lettre ვ v a deux prononciations, car elle note le son [v] mais a aussi remplacé en géorgien moderne l’ancienne lettre ჳ w dont la prononciation [w] s’est conservée.

Le géorgien n’a jamais eu de caractères spécifiques pour écrire les chiffres. De ce fait, chaque lettre avait, en plus de sa valeur phonétique, une valeur numérique, utilisée notamment pour noter les dates dans les inscriptions monumentales et dans les chroniques de l’époque médiévale. Aujourd’hui, on utilise en Géorgie la numération décimale et les « chiffres arabes » (1, 2, 3, etc.) tels que nous les connaissons.

Lettre Nom Prononciation
(API)
Translittération
(ISO 9984)
Prononciation
(équivalent français
approché)
Transcription
(usage français)
Transcription officielle
géorgienne[2]
Valeur
numérique
Géorgien Latin
ან An [a] a a a a 1
ბან Ban [b] b b b b 2
გან Gan [g] g g g, gu g 3
დონ Don [d] d d d d 4
ენ En [ɛ] e è ouvert é, è, e e 5
ვინ Vin [v], [w] v v, ou dans oui v v 6
ზენ Zen [z] z z z z 7
თან Than [tʰ] t' t aspiré t, parfois th t 9
ინ In [i] i i i, ie (en finale) i 10
კან Kan [kˀ] k k glottalisé k k’ 20
ლას Las [l] l l l l 30
მან Man [m] m m m m 40
ნარ Nar [n] n n n n 50
ონ On [ɔ] o o ouvert o o 70
პარ Par [pˀ] p p glottalisé p p’ 80
ჟან Zhan [ʒ] ž j j zh 90
რაე Rae [r] r r roulé r r 100
სან San [s] s s s, ss s 200
ტარ Tar [tˀ] t t glottalisé t t’ 300
უნ Un [u] u ou ou u 400
ფარ Phar [pʰ] p' p aspiré p p 500
ქან Khan [kʰ] k' k aspiré k k 600
ღან Ghan [ɣ] assez proche du r grasseyé
prononciation de ღ
gh gh 700
ყარ Qar [qˀ] q aucun
prononciation de ყ
q q’ 800
შინ Shin [ʃ] š ch ch sh 900
ჩინ Chin [t͡ʃʰ] č' tch aspiré tch ch 1000
ცან Can [t͡sʰ] c' ts aspiré ts ts 2000
ძილ Jil [d͡z] j dz dz dz 3000
წილ Cil [t͡sˀ] c ts glottalisé ts ts’ 4000
ჭარ Char [t͡ʃˀ] č tch glottalisé tch ch’ 5000
ხან Xan [x] x aucun
ch allemand, j espagnol
kh kh 6000
ჯან Jan [d͡ʒ] ǰ dj dj j 8000
ჰაე Hae [h] h h h h 9000

Lettres archaïques[modifier]

L’alphabet comportait à l’origine cinq autres lettres, désormais désuètes :

Lettre Nom Prononciation Translitération Valeur
numérique
Géorgien Latin
ჱე He [heː] ē 8
ჲე Hie [hi] y 60
ვიე Wie [v] w 400
ჴარ Har [hː] 7000
ჰოე Hoe [hoː] ō 10000

Lettres additionnelles[modifier]

Les lettres suivantes sont utilisées pour transcrire d’autres langues kartvéliennes :

Lettre Nom Prononciation
Fi [f]
Yn [i]
Elifi [ɛ]

Notes et références[modifier]

  1. Thomas Pedersen Transliteration of georgian
  2. Système national de romanisation adopté par l’Académie des Sciences géorgienne en 2002.