Bas-Canada

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de bas et de Canada.

Nom propre [modifier le wikicode]

Invariable
Bas-Canada
\ba.ka.na.da\
Localisation de la Province du Bas-Canada.

Bas-Canada \ba.ka.na.da\ masculin singulier

  1. (Histoire) Ancienne colonie de l’Empire britannique (1791–1840), issue de la scission de l’ancienne province britannique du Québec (1791) et réunie au Haut-Canada pour créer le Canada-Uni en 1840. Note : Dans les textes modernes, on dit « au Bas-Canada ». À l’époque, on écrivait « en Bas-Canada », formulation reprise parfois encore aujourd’hui dans des textes d’histoire ou pour avoir une connotation archaïque.
    • Le territoire du Bas-Canada comprenait les terres du Sud et de l’Est du Québec actuel et l’ensemble du Labrador.
    • Devant l’urgence de la situation en Bas-Canada, le lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick consent à exposer le 43e, puis les 85e et 34e régiments, aux périls d’une marche hivernale de 350 milles. — (Anne-Marie Sicotte, Histoire inédite des Patriotes, Fides, 2016, p. 319)
    • D’abord, l’Acte constitutionnel de 1791 crée deux colonies — le Haut-Canada et le Bas-Canada — l’équivalent de l’Ontario et du Québec. Les deux colonies sont dotées chacune d’une assemblée parlementaire. — (Jean-Herman Guay, « L'échec d'un mythe », in Argument, vol. 19, no 2, printemps-été 2017, p. 56)
    • La défaite des Patriotes aux mains des forces britanniques en 1838 fut suivie, en 1840, de l'Acte d'Union, qui fusionna en une même entité politique les populations du Bas-Canada (francophone) et du Haut-Canada (anglophone). — (Gérard Bouchard, Les nations savent-elles encore rêver?, Boréal, 2019, p. 236)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]